Catégories
Découvrir Flux

Chitra Ganesh dans FLASH ART #336 Fall 2021

Urgence ou l’épaisseur du temps

Un récit graphique de Chitra Ganesh

Dans sa pratique, Chitra Ganesh réfléchit aux constructions culturelles de longue date de la sexualité et du pouvoir féminins, réimaginant ces concepts dans des récits visuels caractérisés par une forte composante mythologique qui en est venue à constituer l’imaginaire visuel complexe de l’artiste. Ganesh repense le récit canonique de l’ordre du monde et de l’histoire par la déconstruction, en se concentrant sur les espaces liminaires où la mythologie et la vie contemporaine se rencontrent – en ce sens, ses études en littérature comparée et en sémiotique sont révélatrices, ainsi que ses premières études de la théorie sociale et de la déconstruction, toutes deux considérées comme des outils d’accès ou de récupération des textes culturels historiques – de la littérature et du cinéma aux arts visuels. Ganesh subvertit les canons officiels de l’histoire par une production qui utilise les fonctions et les structures de l’histoire elle-même : le mot écrit. Sa poétique expérimentale est véhiculée par des textes mythiques accompagnés de dessins, à la fois sous forme imprimée et animée, imprégnés d’une sensibilité féministe et queer. Un mélange d’anciennes images et chansons de Bollywood, de graffitis, de poésie lyrique et de moments effacés de l’histoire de l’Asie du Sud s’inspire de l’éducation que Ganesh a reçue à New York en tant qu’enfant d’immigrants indiens.

Sa grammaire visuelle utilise le trope de la « jungle », compris non seulement comme une nature sauvage mais aussi comme une référence à un vieil idiome colonial indien utilisé pour décrire les femmes qui se rebellent contre les conventions. L’artiste a développé le thème de l’identité diasporique – et de la féminité qui lui est inévitablement liée – en s’inspirant en partie de l’imagerie visuelle populaire : les bandes dessinées publiées par Amar Chitra Katha depuis 1967, un genre utilisé pour enseigner la mythologie hindoue aux Indiens et aux enfants de la diaspora indienne. Réfléchissant au rôle que cette série de bandes dessinées a joué dans la formation de son expérience, Ganesh remet en question la narration linéaire de la montée du nationalisme hindou en proposant des positions multiples et hétérogènes dans son travail. S’inspirant de l’esthétique et des fragments des bandes dessinées ACK, Ganesh recadre les paradigmes de la mémoire collective, tentant de façonner une nouvelle forme de culture visuelle contemporaine.

Pour ce numéro 336 de FLASH ART, l’artiste a conçu ce récit graphique à partir d’une réflexion sur le concept de biodiversité, et d’une méditation sur les états actuels d’incertitude et de fragmentation. En fusionnant l’image et le texte, elle construit un récit à plusieurs niveaux qui anime la nature interconnectée de l’être.